HISTOIRE

Posted on by

DATE ET LIEU DE LA FONDATION:
15 AOUT 1805 à PARIDAENS, LOUVAIN, BELGIQUE PAR MERE MARIE THERESE PARIDAENS

Breve Historique
Née à Mons, Belgique le 16 Mars 1769, Jeanne Baptistine Cicercule Paridaens avait une attirance pour la vie contemplative. Mais après un discernement approfondi,elle entra le 2 Mai 1792  chez les Filles de Notre Dame, une congrégation enseignante. Cette congregation fut dissoute en 1796 suite aux contextes révolutionnaires d’après 1789. Cicercule s’exila avec sa supérieure et trois autres religieuses. Peu de temps après,elle revint à Mons,mais le 16 Octobre parut un décret d’explusion et les religieuses sont  forcées de céder leurs propriétés. Mademoiselle Paridaens fit montre d’un grand esprit de foi et d’une constante recherche de la volonté de Dieu.

A la fin de 1799, Mademoiselle Paridaens rencontra Le Prêtre, Jean Hubert Devenise  à Louvain. Cette rencontre aura une importance capitale pour la naissance de la congrégation des Filles de Marie.  Dans sa quête de Dieu, Mademoiselle Paridaens se rendit en Angleterre pour fonder une maison d’éducation  pour la jeunesse féminine. Au debut du mois d’Aout 1804, L’Abbé Devenise la rappela à Louvain, car il pensait à elle pour jeter les bases d’une nouvelle famille religieuse avec le souci de donner une solide education à la jeunesse  féminine désorientée  après la Révolution. Le 15 Août 1805,Fête de l’Assomption, fut la date  choisie  pour la fondation de la petite société composée de Mademoiselle  Paridaens , Melle Lion et Melle Rémy qui sera reconnue canoniquement par l’Eglise, le 2 Juillet 1834.

Soucieuse de l’education de la jeunesse et selon le charisme de Mère Marie Thérèse Paridaens, les generations successives de Filles de Marie n’hésitent aucun sacrifice pour ouvrir des écoles et d’autres Instituts de formation en Belgique ou ailleurs. Ainsi 1912, le representant d’Haiti en Belgique entreprit des demarches auprès de la Supérieure Générale des Filles de Marie en vue d’implanter cette communauté en Haiti.

En effet, en Octobre 1913 arrivèrent en Haiti, deux religieuses filles de Marie et une laïque. Cette petite branche tombée en terre Haïtienne  produira beaucoup de fruits et étendra ses sarments vers d’autres coins de terre tels que les Etats-Unis, la République Dominicaine, le Canada.